Exposition "Les Gestes du métier" du 6 novembre au 20 décembre 2013 au Centre Culturel Jean Vilar, Marly le Roi (France) Vanessae Vita Brevis (par Guy M.) - Vanessa Caradant
Vanessae Vita Brevis (par Guy M.)

D'après ses parents, qui l'ont bien connue à cette époque, la petite Vanessa est née avec les yeux grands ouverts.

Lors de la première révision générale du service post-natal, force fut de constater que son acuité visuelle atteignait 12/10e à chaque œil : juste ce qu'il faut pour envisager une carrière de figure de proue dans la Marine Nationale.

Mais, au lieu de se soumettre à cette fatalité anatomique, Vanessa prit le chemin de l'école où elle fit son trou dans son coin et finit par faire un parcours sans fautes (d'orthographe). Elle en sortira avec une bonne connaissance de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme dans sa version conventionnelle, et avec un esprit critique bien charpenté.

Miraculeusement pourvue d'un lumineux teint de blonde, Vanessa découvrit précocement les étonnantes propriétés des surfaces photosensibles. C'est ainsi qu'elle prit l'habitude d'abriter ses coups de soleil à la lumière rouge des labos.

Acquise à la modernité, elle finira par abandonner définitivement le lab'eau pour se consacrer à l'image numérique.

Bien que sa discrétion s'oppose à toute surexposition personnelle, on peut tout de même révéler qu'elle est devenue incidemment mère de trois enfants d'une photogénie parfaite.

Actuellement, Vanessa poursuit sa route, avec un appareil photographique en bandoulière, et cet insatiable appétit de vivre, qui faisait dire à sa grand-mère qu'il valait mieux la voir en photo que l'avoir en pension...

Top